Se remettre au sport, cette épreuve !

mercredi 23 novembre 2016


Oui, parce qu'il s'agit bien d'une épreuve que de trouver le courage de se remettre au sport après plusieurs mois voire années d’arrêt. En tout cas, ça a été le cas pour moi.

Depuis que j'ai arrêté le tennis, tous les ans, quand je vois arriver la fin de l’été et donc approcher la rentrée, je me dis aller ! Cette année, c'est décidé, je me réinscris au sport, ça me fera du bien !
Sauf que tous les ans, septembre arrive. Je me dis que j'ai encore tout le mois pour me trouver une activité et que j'ai le temps d'y penser. Puis octobre pointe déjà le bout de son nez. Il faut vraiment que je me dépêche d'aller m'inscrire ! Jusqu'à ce que novembre soit là et que pfff... il est trop tard, l'année est déjà bien entamée et ça ne sert plus à rien d'attaquer maintenant. Mais c'est sûr, l'année prochaine je m'y prendrai plus tôt et je m'inscrirai !
Et c'est comme ça tous les ans. Ne te moques pas hein s'il te plait ! Je suis sure que c'est pareil pour toi aussi !

Il y a bien l'option sport à la maison. Mais on s'y tient quoi ? Une semaine, deux grand maxi. Moi perso je sais que toute seule chez moi devant mon tapis de gym, je n'ai pas la motivation.
Pour que je fasse du sport, il faut que je m'inscrive quelque part, pour avoir cette "obligation" d'y aller, parce que je sais que le cours a lieu tel jour. Et que surtout, j'ai payé pour ça et que je ne veux pas payer pour rien !

Mais il faut bien l'avouer : généralement ce qui nous bloque nous les filles dans notre élan sportif, c'est ces petits détails auxquels nous accordons souvent trop d'importance. Tu ne vois pas ce que je veux dire ?

"Han mais nan j'aime pas aller au sport toute seule. Je ne vais connaitre personne. Les autres doivent déjà se connaitre ou y aller avec des copines. Et puis je vais me tirer la honte si je n'arrive pas à faire tous les exercices. Et de toute façon j'ai pas la bonne tenue de sport, on voit tous mes bourrelets..."
Je pourrais continuer la liste, mais je suis certaine que ces petits exemples te parlent déjà un peu non ?
Parce que pour ma part, c'est exactement le cas.

Mais cette année, j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains, et je me suis inscrite à un cours de renforcement musculaire ! Et ouais madame !
Bon, j'avoue que ce qui m'a motivée, c'est le fait que justement je n'allais pas y aller seule, mais avec l'une de mes collègues. J'admets que ça "rassure" un peu.

Mais j'ai aussi pris pleinement conscience jusqu'à quel point nous pouvions être cruches de ne pas oser se (re)mettre au sport à cause de tous ces aprioris qui n'ont en fait aucune raison d’être !

Car je suis loin d’être la seule à ne pas réussir à finir tous les exercices, à terminer la séance rouge écarlate, à avoir des bourrelets disgracieux, à ne pas avoir une tenue de sport à la dernière mode. 
Quand je regarde autour de moi, je suis finalement comme toutes les autres, ni mieux ni moins bien. Il y a des filles (et même des garçons) de tous les âges, tous les niveaux et surtout tous les physiques confondus. Bien sûr il y en a qui sont supers entrainés, mais il y en a d'autres qui comme moi débutent. 

Et franchement, je trouve vraiment dommage que l'on se prive de faire ce qui nous fait envie (que ce soit au niveau sportif ou autre) sous prétexte que l'on a "peur" du regard des autres, peur de ne pas être assez bien. 
Quand on débute quelque chose ou que l'on arrive pour la première fois quelque part, on a la sensation que  tous les regards vont être braqués vers nous, que tous les gens n'ont en fait que ca à faire : perdre leur temps à nous examiner/évaluer/détailler de haut en bas et dans nos moindres faits et gestes.
Alors qu'en fait je peux te dire qu'ils n'en ont strictement rien à faire de toi, de ta tenue, de ton niveau, de tes bourrelets et je ne sais pas quoi d'autre. Et que si ça se trouve ils sont probablement dans le même état d'esprit que toi !

Alors vois-tu, les excuses pour ne pas te réinscrire au sport c'est ter-mi-né ! Hop hop hop ! File ! Il n'est jamais trop tard pour commencer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire